Le Portugal vous accueille et notre agence vous permet de voyager en toute sécurité – En savoir plus

L'Histoire du Portugal

Découvrez les grandes lignes de l’histoire du Portugal en quelques mots avant votre départ pour enrichir vos connaissances et votre voyage !
©jiawangkun
Gare de Sao Bento à Porto

La péninsule ibérique, mélangeant, jusqu’ici, les terres espagnoles et portugaises, fut un territoire prisé. Avant le XIIe siècle, de nombreux conflits ont eu lieu pour la conquête de ces terres : des Romains aux Musulmans, en passant par les Barbares, de nombreuses puissances convoitèrent ce territoire. Suite à la Reconquête chrétienne et à la victoire face à l’occupation espagnole puis française, le Portugal finira par retrouver toute son indépendance. Voici comment tout a commencé…

 

De la reconquête à l’indépendance

Statue d'Afonso Henriques, premier roi du Portugal

©philipus

La péninsule ibérique est sous occupation musulmane depuis 711. Les chrétiens tentent de la reconquérir dès 718. Lors de la reconquête de ces terres, le Roi Alphonse VI recevra l’aide d’Afonso Henriques dans sa lutte contre les Maures. Après avoir hérité du Comté du Portucal, Afonso Henriques se soulèvera contre le Roi et signera un premier exploit lors de l’offensive de São Mamede en 1128. Après la victoire des troupes d’Afonso Henriques contre les Maures, lors de la bataille d’Ourique en 1139, ce dernier sera proclamé Roi du Portugal. Ce couronnement sera suivi par la signature du Traité de Zamore, en 1143, reconnaissant ainsi l’indépendance du Royaume du Portugal, avec, à sa tête Afonso Henriques, 1er Roi du Portugal.

 

L’empire colonial portugais

Monument des découvertes de Belem

©bacothelock

Au XVe siècle, le Roi João Ier ouvre son pays au monde en finançant des expéditions maritimes. Le Prince Henri Le Navigateur créa ainsi l’école de Sagres, dédiée à la formation des navigateurs. En 1415, le Portugal conquit la ville portuaire marocaine Ceuta. C’est le début de l’ère des Grandes Découvertes. Avec la conquête de plusieurs îles d’Atlantique dont Madère en 1418, les Açores en 1427 et le Cap-Vert en 1431, le Portugal s’offre une position stratégique incontournable pour le commerce international. Sur l’axe maritime entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques, le Portugal multiplie ses produits d’échange et affermit sa puissance maritime. L’avancée portugaise continue entre 1445 et 1474 avec la prise du Sénégal, de la Guinée, de la Gambie, de la Sierra Leone, du Gabon, de São Tomé et Principe, suscitant la convoitise de son voisin, non content de voir les territoires africains tombés, petit à petit, entre les mains des Portugais. Les navigateurs lusitaniens poursuivent leurs expéditions, découvrant ainsi le Congo, l’Angola et l’Afrique du Sud grâce à l’explorateur Diogo Cão. Par la suite, Bartolomeu Dias arriva au « cap des tempêtes » en 1488, renommé ensuite le Cap de Bonne-Espérance. Il pensait avoir enfin trouvé le bon chemin pour l’Inde. Parallèlement, le navigateur génois Christophe Colomb pense avoir découvert une route pour rejoindre les Indes par l’Ouest et fait part de son projet au Roi portugais qui refuse de le financer. Christophe Colomb se tournera vers la couronne espagnole. Suite à l’acquisition des “nouveaux” territoires par le Portugal et l’Espagne est signé le Traité de Tordesilas qui divise ce Nouveau Monde selon un méridien, attribuant les routes et conquêtes de l’est aux Portugais et les territoires découverts à l’ouest aux Espagnols. À bord des Caravelas, le navigateur portugais Vasco de Gama achèvera la route maritime des Indes en 1498, en contournant l’Afrique ! Seulement 2 ans plus tard, l’explorateur Pedro Alvares Cabral foulera les terres brésiliennes. Acteur majeur de la colonisation du « Nouveau Monde », le Portugal devint l’une des premières puissances mondiales grâce à son important empire colonial et les matières premières de grande valeur provenant de ses colonies.

 

De l’apogée au XXe siècle

Marquis de Plombal - Séisme de Lisbonne

©Downunderphoto

Après cette période de prospérité, le Portugal fait face à un déclin inévitable, menant à 60 ans de domination espagnole. L’important tremblement de terre de 1755 amena le Marquis de Pombal sur le devant de la scène, devenant un personnage clé dans la modernisation du pays. Subissant, par ailleurs, l’influence anglaise puis l’invasion française par Napoléon, l’instabilité politique est plus présente que jamais. Bien que fragile, le Portugal doit malgré tout faire face à 3 ans de guerre pour reconnaître, finalement, l’indépendance du Brésil lors du Traité de Rio de Janeiro en 1825. En plus de ces difficultés, une mauvaise gestion des finances nationales plonge le pays dans une importante crise économique, cette récession entraînant la chute de la Monarchie et la proclamation de la République le 5 octobre 1910.

 

Du XXe siècle à aujourd’hui

Célébration de la révolution des Œillets au Portugal

©Max

Dictature instaurée en 1926, le Portugal connaît de nombreuses guerres coloniales qui fragiliseront le pouvoir en place, dont la première fut menée par l’Angola en 1961. Grâce à la Révolution « pacifique » des Œillets, le Portugal réussit à mettre fin à la dictature de Salazar le 25 avril 1974. Un projet de démocratisation est mis en place. Suite à la chute du régime, toutes les colonies portugaises obtinrent leur indépendance, à l’exception de Madère et des Açores. Membre de l’Union européenne depuis 1986, le Portugal est un pays fier de son passé et de sa culture. Fernando Pessoa, poète, et Amália Rodrigues, « Reine du Fado », en furent les ambassadeurs.

 

Vous aimerez aussi : 

Les Traditions du Portugal  |  L’Artisanat portugais

La Gastronomie portugaise  La faune et la flore du Portugal 

 

Nos suggestions de voyages :


Un voyage sur-mesure au Portugal ?
Faites nous part de vos envies